Calw

Hermann Hesse vient au monde le 2 juillet 1877 dans une ville de la Forêt Noire, Calw. Il est né précisément dans la maison située Marktplatz 6, où vivent depuis 1874 ses parents Marie (née Gundert) et Johannes Hesse. Le petit Hermann n'a que quatre ans quand son père, missionnaire balte, est envoyé à Bâle en tant que coéditeur du magazine de la Mission. La famille revient à Calw en 1886, et Hermann, âgé de 9 ans, entre au collège classique. La famille habite d'abord dans la maison de la Société d'édition, puis dans la Ledergasse. Le monde dans lequel grandit Hermann Hesse est à la fois étriqué et ouvert. En 1890, il entre au lycée de Göpingen pour préparer l'examen régional. Bien que liée à une période scolaire malheureuse, la petite ville de Calw est devenue durant ces quatre années une patrie pour Hesse qui la transfigure en la qualifiant ainsi : " la plus belle ville entre Brême et Naples, entre Vienne et Singapour ". L'enfance et la jeunesse à Calw reviennent dans beaucoup de ses œuvres poétiques et en prose. En 1906 paraît le récit intitulé Unterm Rad (L'Ornière), qui a largement été écrit à Calw et se passe là-bas. Hermann Lauscher (1900) et Knulp (1915) sont également situés sur les bords de la Nagold. " Lorsque dans mes œuvres j'évoque une forêt ou une rivière, une vallée, l'ombre des châtaigniers ou l'odeur des sapins, je veux parler de la forêt de Calw, de la rivière de Calw, des bois de sapins ou de châtaigniers de Calw, et il en va de même pour la place du Marché, le pont et la chapelle, la Bischhofstraße et la Ledergasse, Brühl et le Hirsauer Wiesenweg… ", écrit Hermann Hesse au sujet de sa ville natale de Souabe, qu'il cache dans ses récits derrière le nom de "